Votre courtier

REGROUPER VOS CREDITS

Ce que vous devez savoir :

Vous avez de plus en plus de mal à boucler vos fins de mois avec l'ensemble des crédits que vous avez contracté. Le rachat de crédit peut-être une solution.

Le principe 

C'est quoi : le rachat de crédit est un regroupement de crédits en un seul prêt, avec un taux d'intérêts plus faible.

Le principal avantage : faire baisser le montant des mensualités jusqu'à 50 à 60 % pour un seul crédit qui va s'étaler sur un temps plus long. Cela permet souvent de régler une situation d'endettement excessif (le taux d'endettement maximum habituel en France pour un emprunteur est de 33% de ses revenus. Ce taux n'est cependant pas toujours respecté et de plus en plus de ménages se retrouvent endettés à plus de 50%) en lissant les remboursements, d'augmenter son pouvoir d'achat à court terme, et de simplifier la gestion de ses emprunts en n'ayant plus qu'un seul créancier.

Pour quels crédits : plusieurs types de rachat de crédit existent. Il est possible de regrouper des crédits à la consommation (revolving, réserves d'argent...), des crédits immobiliers (vérifiez cependant qu'il n'y a pas de pénalités au moment de solder votre crédit immobilier), voiture, travaux, prêt étudiant... Cela concerne aussi les découverts bancaires et les arriérés d'impôt.

Pour qui : toute personne majeure peut y recourir, que vous soyez un particulier ou dans le cadre d'une activité professionnelle. Seule exception : si vous êtes fiché(e) (au titre d'un incident de paiement ou d'un incident de remboursement ou encore à la suite du dépôt d'un dossier de surendettement) à la Banque de France, votre dossier de demande de rachat de crédit peut être rejeté.

Vous souhaitez être contacté par un spécialiste, remplissez ce formulaire :

* Champ obligatoire

  Refresh Captcha  
 

VOTRE ETUDE GRATUITE

 

Etude gratuite et sans engagement

NOS HORAIRES

Lun. 9h - 20h
Mar. 9h - 20h
Mer. 9h - 20h
Jeu. 9h - 20h
Ven. 9h - 20h
Sam. 10h - 12h
Dim. Fermé
Affilié à l’ORIAS  
n°13003429
 
Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. (Art L321-2 du code de la consommation)