Votre courtier

NEGOCIER VOTRE PRET IMMOBILIER

Qu'est ce qu'un courtier en prêt immobilier ?

Le courtier en crédit est un professionnel indépendant inscrit au registre du commerce et des sociétés dont la fonction est de satisfaire le besoin en financement de ses clients en toute neutralité et confidence. Il effectue pour leur compte une recherche de capitaux auprès d'interlocuteurs bancaires ou financiers adéquats. En matière de crédits, l'activité du courtier est réglementée. La profession prend le nom d'intermédiaire des opérations de Banque (I0B) et est soumise au respect des conditions strictes définies par le code monétaire et financier et par le code de la consommation notamment.

En résumé, un courtier est un intermédiaire entre un emprunteur et les différents organismes financiers présents sur le marché. Son objectif est d'obtenir, pour l'emprunteur, la meilleure offre possible pour son crédit immobilier.

4 Bonnes raisons de passer de par un courtier

1) Obtenir des décotes sur les taux d'intérêts

Les taux exceptionnellement bas ne bénéficient pas forcément aux emprunteurs traitant en direct avec leur banque. Du coup, pour obtenir la meilleure offre du marché (taux, assurance, montage...), nombre de particuliers se tournent désormais vers un courtier en crédit immobilier. Cet intermédiaire grossiste en taux s'impose aujourd'hui comme un super technicien du crédit, le meilleur avocat de ses clients emprunteurs auprès des banques.

2) Renégocier son emprunt immobilier

Vous avez déjà souscrit un crédit immobilier et ressentez comme un coup de poignard à chaque nouvelle baisse de taux ? Il est encore temps de renégocier avec votre banque ou de faire racheter votre crédit par un autre établissement. Souvent, c'est ce deuxième cas qui est le plus rentable, la banque initiale ne consentant que rarement à faire un effort financier significatif sous peine de perdre de l'argent. Là encore, un courtier en crédit immobilier peut vous orienter directement vers la banque pratiquant le taux le plus attractif ou celle proposant la meilleure offre, en fonction des frais inhérents à un rachat de crédit. Avec les taux actuels, les rachats de crédits constituent à eux seuls plus de 30% du volume d'affaires des courtiers.

3) Trouver le montage financier le mieux adapté

L'expertise des courtiers s'est nettement imposée face à des banquiers souvent généralistes et peu au fait de montages techniques, comme le montage à plusieurs prêts. Surtout, le courtier négocie au passage certaines faveurs commerciales comme l'exonération des pénalités de remboursement anticipé, ou l'option transfert de prêt que les banques ont du mal à accorder en direct à leur client.

4) Faire jouer la concurrence sur l'assurance de prêt

Selon une étude récente, l'assurance représenterait aujourd'hui jusqu'à 30 % du coût total du prêt, contre 19 % en 2008. Une fois encore, un courtier en crédit immobilier peut mettre les assurances emprunteur en concurrence afin de faire économiser au client plusieurs milliers d'euros. Et surtout lui permettre de bénéficier d'une assurance beaucoup plus qualitative...

Comment bien choisir son courtier en prêt immobilier ?

1) Un métier désormais réglementé (www.orias.fr)

Soumis depuis le 1er Janvier 2013 au statut d'intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP), le courtier doit être inscrit - au plus tard le 15 juin - au fichier de l'Orias, organisme en charge de la tenue du registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. L'immatriculation sous la catégorie de "courtier" est la plus exigeante sur le plan de la formation et de la responsabilité civile professionnelle. Les courtiers IOBSP voient leur devoir d'information et de conseil renforcé. Le "mandat de recherche de capitaux", obligatoire, que confie l'emprunteur au courtier, doit préciser des informations relatives à sa mission, à sa rémunération et à ses liens avec les établissements financiers partenaires.

2) Un courtier "physique"

Pour un conseil personnalisé, un prêt complexe ou pour un suivi jusqu'à la signature chez le notaire, il vaut mieux s'adresser à un courtier "physique" que l'on rencontrera en face à face. il se charge de négocier pour son client auprès d'une sélection de deux à trois banques la meilleure offre qualité-prix.

3) Préférez celui qui défendra vraiment vos intérêts, la culture du résultat

Préférez le courtier qui, malgré ses honoraires, vous assure une mensualité inférieure à celle de votre banquier ou à celle du courtier gratuit. Le plus important, c'est de bien comparer le montant que vous paierez chaque mois assurance incluse.

Le marché du courtage en prêt immobilier

Précédemment, seulement un dossier de crédit immobilier sur quatre était initié par les courtiers en crédit immobilier.

Le métier de courtier en crédit immobilier est en pleine mutation. La nouvelle réglementation applicable aux IOBSP est de nature à rassurer le grand public, les établissements financiers, les associations de consommateurs et les pouvoirs publics.

Tous les ingrédients sont désormais réunis pour que sa part de marché progresse, pour espérer atteindre celle prise outre Manche ou des pays d'Europe du Nord, soit une part de marché proche de 70 %.

 

 

VOTRE ETUDE GRATUITE

 

Etude gratuite et sans engagement

UN EXPERT VOUS RAPPELLE SOUS 24H

* Champ obligatoire

 

NOS HORAIRES

Lun. 9h - 20h
Mar. 9h - 20h
Mer. 9h - 20h
Jeu. 9h - 20h
Ven. 9h - 20h
Sam. 10h - 12h
Dim. Fermé
Affilié à l’ORIAS  
n°13003429
 
Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. (Art L321-2 du code de la consommation)